Défense en séance d’un amendement au PLFSS – Déclarations sociales dans le secteur du spectacle vivant

En séance sur le PLFSS, j’ai pris la parole au nom de mon collègue Raphaël Gérard afin de créer une obligation de dématérialisation des paiements et des déclarations sociales uniques simplifiées réalisés auprès du guichet unique pour le secteur du spectacle vivant.

Autant de mesures en faveur de la simplification et de la numérisation des déclarations sociales aux Urssaf, au service d’une meilleure relation entre les citoyens et l’administration !

Défense en séance d’un amendement au PLFSS – déclaration sociale des marins non salariés

Toujours dans le cadre des débats sur le PLFSS 2021, j’ai défendu un amendement de ma collègue Sophie Panonacle, adopté en séance, visant notamment à étendre la dématérialisation et la simplification des déclarations sociales nominatives et des paiements aux marins non salariés.

 

Défense en séance d’un amendement au PLFSS – Production visuelle dans les Outre-mer

Dans le cadre des débats sur le PLFSS 2021, j’ai eu l’occasion de défendre en séance un amendement aux noms de la Commission des affaires sociales et de mon collègue Stéphane Claireaux, travaillé collectivement et de manière transpartisane, pour placer sous le régime de la LODEOM renforcée le secteur audiovisuel dans les Outre-mer. Adopté à l’unanimité, il permettra de soutenir les acteurs primordiaux qui le font vivre.

Commission des Affaires sociales – Question à Pierre Moscovici, premier président de la Cour des Comptes

En commission des affaires sociales, réunie autour du premier président de la Cour des Comptes sur le RALFSS, j’ai interrogé ce dernier quant aux préconisations de l’instititution en matière de transparence et d’efficience dans la répartition des fonds à destination des établissements de santé.

Défense d’un amendement en séance – Accélération et simplification de l’action publique

Dans le cadre des discussions sur la loi ASAP ( Accélération et Simplification de l’Action Publique), j’ai proposé avec plusieurs collègues, et défendu un amendement consacrant un peu plus le rôle d’évaluation des délégations aux Outre-mer de l’Assemblée et du Sénat, en leur transférant les missions de la CNEPEOM supprimée par l’article 11, sur la base d’indicateurs ciblés et précis, nécessaires à toute ambition évaluative. Ayant été adopté, il permettra d’étendre la capacité d’évaluation des politiques publiques Outre-mer des délégations !

Défense d’un amendement en séance – LPPR

J’ai défendu un amendement à la #LPPR pour rendre éligible Mayotte et la Guyane à la création de futurs comités territoriaux de recherche en santé. La ministre de la Recherche ayant précisé les garanties qui seront accordées à ces territoires pour leur politique de santé, j’ai choisi le retrait de cette proposition. L’ensemble des co-signataires resteront toutefois vigilants quant à l’application concrète de ces garanties, notamment dans le budget à venir.

Commission des affaires sociales – Question autour de la prise en charge des personnes précaires

En Commission des Affaires Sociales, dans le cadre de la présentation d’un rapport sur la chirurgie ambulatoire de mes collègues Marc Delatte et Nadia Ramassamy, j’ai interrogé ces derniers sur la prise en charge effective des personnes les plus précarisées, y compris les personnes sans-abri, isolées, pour lesquelles l’accès à la chirurgie ambulatoire est nécessaire. Une question qui me tenait à cœur à l’issue des réalités rencontrées lors de mes maraudes avec la Croix-Rouge française et le Samusocial de Paris.

 

.

Défense d’un sous-amendement en séance – PJLO CESE

Les Outre-mer sont partie intégrante de la République. À ce propos, dans le cadre des débats sur le projet de loi organique relatif au CESE, j’ai défendu en séance un sous-amendement rédactionnel, adopté, visant à ce que la loi, voix des citoyens, n’emploie pas des formulations qui pourraient sous-entendre le contraire.

Commissions des affaires sociales, des affaires économiques, des finances – Audition conjointe de Bruno le Maire et Olivier Dussopt sur la plan de relance

Dans le cadre du Plan de Relance annoncé début septembre par le Premier Ministre, les commisions des affaires sociales, des affaires économiques et des finances ont auditionné le ministre de l’économie et le ministre délégué aux comptes publics.
À cet effet, j’ai interrogé ce dernier sur la répartition territoriale des fonds investis dans la construction et la rénovation des EHPAD, notamment dans les Outre-mer, où le parc d’EHPAD vieillissant appelle particulièrement à ces investissements.

Délégation aux Outre-mer – audition relative à la situation sanitaire en Guyane

Dans le cadre de la gestion de crise en Guyane, l’articulation entre les domaines institutionnels, sanitaires et économiques représentés dans cette audition est particulièrement nécessaire. À ce propos, j’ai interrogé les intervenants sur le besoin d’une coopération régionale approfondie avec le Brésil dans la gestion de la crise, et sur l’articulation entre cette coopération et nos relations diplomatiques avec ce pays.