Défense de l’amendement en Commission spéciale

Dans le cadre des travaux de la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi confortant le respect des principes de la République. J’ai défendu mon amendement visant à prévenir toute inégalité entre héritiers en permettant un prélèvement compensatoire, à part égale, sur les biens existants dans le cadre d’une succession. Bien qu’il n’ait pas été adopté je continuerai à m’engager contre toutes les formes d’exclusions et de discriminations dans le cadre familial.

Audition de Bernard Stirn dans le cadre du Projet de loi Principes de la République

La commission spéciale chargée d’examiner le Projet de loi confortant les Principes de la République s’est réunie pour trois auditions autour de Bernard Stirn, ancien Président de la section du contentieux du Conseil d’État, Jean Beaubérot, sociologue et historien de la laïcité, et Frédérique de la Morena, professeure de droit public et membre du conseil des sages de la laïcité.
Nous avons besoin en nos qualités de législateurs des regards historiques, sociologiques, philosophiques, spécialisés pour nous éclairer. Ces éléments précieux autour de la laïcité deviennent des acquis dans l’élaboration du texte de loi. J’ai pu, parmi eux, interroger Bernard Stirn sur les modalités juridiques de lutte contre la polygamie, notamment son regard sur l’article 14 qui en dispose.

Audition de Jean-Pierre Chevènement en Mission d’information racisme

La mission d’information parlementaire sur les nouvelles formes de racisme a conclu sa longue période d’audition avec Jean-Pierre Chevènement. Passionnant témoignage nous permettant d’éclairer nos réflexions. J’ai pu l’interroger en sa qualité d’ancien ministre de l’Education Nationale, sur les outils pouvant permettre la réduction des disparités des savoirs sur ce qui fonde notre République, fondamentaux pour lutter contre les racismes et les discriminations.

Délégation aux Outre-Mer – Présentation du rapport relatif à l’environnement international des Outre-mer

En Délégation aux Outre-mer j'ai assisté à la présentation du rapport relatif à l’environnement international des Outre-mer.
J’ai pu remercier mes collègues Annie Chapelier
et Bérengère Pelotti pour leur rapport de qualité et les interroger.
Mes questions portaient sur d'une part le rôle que doivent prendre les ambassadeurs délégués à la coopération régionale dans les différents bassins océaniques, et d'autre part sur les vecteurs culturels d'insertion des Outre-mer dans leur environnement régional.
En tout état de cause, les discussions portées par le rapport sont extrêmement salutaires, mettant en exergue les modes de coopération régionale plus que nécessaires dans les territoires de la France des trois Océans.

 

Question écrite à Olivier Véran – Télémédecine dans les déserts médicaux

Alors que l’accès au soin est sujet à de nombreuses inégalités en fonction des territoires, j’ai interrogé via une question écrite le ministre de la santé sur la possibilité, pour les patients atteints d’affections de longue durée, de recourir plus largement à la télémédecine lorsque ces derniers vivent dans un désert médical.

Retrouvez ici la question écrite

Question écrite à Sarah El Haïry – Service Public Outre-mer

 

Le Service Civique permet d’acquérir une expérience de vie sans équivalent, s’inscrivant dans un parcours d’intérêt général et citoyen. À ce propos, j’ai souhaité attirer l’attention de Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement sur les missions effectives du Service Civique dans les territoires ultramarins.

Défense d’un amendement au PLF en séance – agriculture outre-mer

J’ai défendu pour mon collègue Raphaël Gérard un amendement au PLF proposant de flécher 2 millions d’euros de crédits du ministère de l’Agriculture pour le financement de la stratégie agricole des Outre-mer. D’ores et déjà, ce ministère est à l’œuvre en coopération avec le ministère des Outre-mer, autour des spécificités agricoles ultramarines, motivant un retrait de l’amendement. Ce sujet crucial continuera toutefois d’être suivi, notamment avec l’ensemble de la délégation aux Outre-mer.

Porte-parolat LaREM – Mission solidarité insertion et égalité des chances – PLF pour 2021

J’ai eu l’occasion de prendre la parole pour les députés LaREM dans le cadre d’une discussion générale sur les crédits de la mission santé et de la mission solidarité, insertion, égalités des chances du PLF pour 2021.

Ces deux missions, primordiales, voient leurs crédits augmenter respectivement de 18% et de 1%, à la faveur de politiques publiques ambitieuses.
Pour la mission santé, ce sont notamment des politiques de modernisation de l’offre de soin, et de prévention qui seront déployées dans ce contexte sanitaire.
Pour la mission SIEC, sur laquelle j’ai été particulièrement mobilisée, des politiques novatrices en faveur de la réinsertion et de l’emploi des jeunes, ou bien de l’égalité femmes-hommes (avec des crédits en augmentation de 37%) seront mises en œuvre.
 Pour ces raisons, le groupe LaREM vote naturellement pour ces crédits, saisissant à la hauteur de leur importance les enjeux de santé et de solidarité nationale qui s’imposent.

Commission des Affaires sociales – Prise de parole pour les députés LaREM sur le PLF pour 2021

J’ai pris la parole pour les députés LaREM en commission des affaires sociales sur le vote des crédits relatifs à la mission solidarité, insertion et égalité des chances du #PLF pour 2021.
Comprenant 4 programmes autour de l’inclusion sociale, de l’insertion des publics fragiles ou bien de l’égalité, les défis que recoupe cette mission sont vastes, et relevés avec ambition dans le cadre de ce budget. Il prévoit en effet une augmentation substantielle des crédits pour des politiques variées, notamment en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, grande cause du quinquennat, ou pour la conduite de politiques sanitaires et sociales.
Cette ligne ambitieuse sera poursuivie dans le cadre de nouvelles mesures de lutte contre la pauvreté annoncées récemment par le gouvernement.
Pour ces raisons, les députés LaREM votent naturellement pour les crédits alloués à cette mission.

Amendement au PLFSS en séance – violences aux personnes âgées

J’ai souhaité porter, par un amendement au PLFSS, la question des violences aux personnes âgées et dépendantes dans les futures missions de la CNSA.

Soulignant l’importance de cette question, qui viendra à s’imposer dans le débat public, la rapporteure et la ministre en charge de l’autonomie Brigitte Bourguignon ont évoqué l’étude actuelle de nouveaux dispositifs autour de cette problématique, en concertation avec la Défenseur des droits, menant au retrait de l’amendement. Dans tous les cas, je suivrai, avec l’ensemble des députés de la majorité, ce sujet de manière assidue.